Les prix du colza continuaient de grimper ce jeudi après-midi sur le marché européen, au plus haut de l’année, portés par une récolte désastreuse au Canada. L’oléagineux, qui s’approche des 600 euros la tonne, est dopé par les prix du canola (colza OGM canadien) et du pétrole, dont les prix se stabilisaient jeudi après la poussée des derniers jours.

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué nettement plus qu’attendu la semaine dernière, selon les chiffres du rapport hebdomadaire publié ce jeudi 16 septembre 2021 par l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA), une nouvelle qui a fait bondir les cours de l’or noir. L’huile de colza est valorisée pour une large part dans la production de biodiesel.

Vers 17h40 sur Euronext, la tonne de colza était en hausse de 7,75 euros sur l’échéance de novembre, à 597,75 euros, et de 4,25 euros sur l’échéance de février, à 584,75 euros.

Avec l’AFP