La réouverture de la Bourse de Kuala Lumpur, après un jour férié mardi, « amène les prix à s’afficher en baisse après le nouveau plus haut observé en début de semaine. Les prix de l’huile de palme évoluent néanmoins toujours proches des récents plus hauts historiques pour les échéances rapprochées », a souligné le cabinet Agritel dans une note.

Sur Euronext, les prix du colza avaient progressé mardi sans compenser le recul enregistré lundi dans la foulée de la chute des prix du pétrole suite à la décision de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep +) d’augmenter leur production alors que la remontée des cas de Covid-19 menace de peser sur la demande mondiale.

Le cours du pétrole entame « une phase de stabilisation » suite au fort mouvement de repli enregistré lundi, selon Agritel. Une large part des huiles extraites des cultures d’oléagineux est valorisée dans la production de biocarburants.

Peu avant 17 h sur Euronext, la tonne de colza perdait 16,75 euros sur l’échéance d’août à 518,50 euros, et reculait de 15,75 euros sur l’échéance de novembre à 516,50 euros.

AFP