« Les basses températures actuelles suscitent des inquiétudes particulièrement sur les cultures de colza, déjà fragilisées », a souligné le cabinet Agritel dans une note publiée mercredi. Cela engendre un nouveau mouvement de hausse significative sur cet oléagineux, soutenu également par la fermeté du palme.

L’échéance rapprochée, qui concerne, elle, des récoltes déjà réalisées, était en revanche en recul et poursuivait ainsi son mouvement de yo-yo autour du seuil symbolique de 500 euros la tonne.

Hausse des importations de l’Union européenne

Il est à noter que les importations de colza pour l’Union européenne s’affichent au 4 avril 2021 à 5,25 millions de tonnes, contre 4,93 l’an passé à date.

Peu avant 17 heures sur Euronext, la tonne de colza reculait de 6,75 euros sur l’échéance rapprochée de mai, à 497 euros, et progressait à l’inverse de 0,25 euro sur l’échéance d’août, à 449,75 euros.

Avec l’AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza soutenu par les inquiétudes liées au froid

Les prix du colza poursuivaient ce lundi 19 avril 2021 après-midi leur progression, toujours soutenus par les inquiétudes liées au froid qui a touché l’Europe et notamment les champs de l’Hexagone ces dernières semaines.