En dépit d’un repli du soja à la Bourse de Chicago, après une révision à la hausse des productions et stocks mondiaux dans le rapport mensuel du ministère américain de l’Agriculture (Wasde), les huiles maintenaient un cap haussier.

Les cours du colza, du canola canadien, des huiles de palme et de soja, qui avaient un peu reculé en anticipation du rapport Wasde, étaient tous en hausse.

Cette tendance, en dépit d’une pause des prix du pétrole après des hausses inégalées depuis 2018, est notamment liée à l’absence de contraction de la demande alors que les coûts de l’énergie continuent de s’envoler. Les oléagineux sont valorisés, pour une large part, dans la production d’agrocarburants.

Vers 17 h 05 sur Euronext, la tonne de colza gagnait 4,25 euros, à 645,50 euros sur l’échéance de novembre, et 5,00 euros sur celle de février à 638,25 euros.

Avec l’AFP.