Malgré la pluie des orages récents, le fort déficit hydrique et la sécheresse en France font toujours craindre pour la levée des semis de colza qui sont en train de commencer. À noter que le ministère américain de l’Agriculture a revu à la baisse son estimation de récolte de colza 2020 en Ukraine, à 2,5 millions de tonnes (Mt) contre 4 Mt, souligne le cabinet Agritel.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
46%

Vous avez parcouru 46% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !