L’oléagineux a accusé un net recul jeudi, à la fois entraîné par le repli du soja à la Bourse de Chicago et du fait de soldes de positions à la veille de la clôture des options de l’échéance de février sur Euronext, selon l’analyste Agritel.

Après une matinée en baisse, le cours du colza est repassé dans le vert, dans le sillage du pétrole, dont les cours sont montés vendredi à leurs plus hauts en plus de deux mois, sur fond d’inquiétude quant à la disponibilité.

Environ 400 € il y a un an

Le marché restait très volatil, avec d’amples mouvements en séance, et un prix restant très élevé, au-dessus de 740 euros la tonne à brève échéance, contre environ 400 euros il y a un an.

Vers 16h30 sur Euronext, la tonne de colza gagnait 14,75 €, à 755 € la tonne, sur l’échéance de février et 7,50 €, à 707 € la tonne, sur celle de mai.

Avec l’AFP