« Le colza profite toujours de la fermeté des prix des huiles et des vraies inconnues qu’on risque d’avoir sur la production européenne, compte tenu d’une situation (météo) un peu sèche, (notamment) en France après un épisode de froid et gel », a expliqué à l’AFP Gautier Le Molga, analyste chez Agritel.

Fermeté dans le sillage du canola et du palme

« Le colza trouve encore de la fermeté dans la récolte de 2021 dans le sillage du canola et du palme », résumait également Agritel dans une note publiée vendredi.

« Cela s’inscrit dans une révision à la baisse des surfaces en France avec des cultures qui présentent un état sanitaire inquiétant, notamment dans l’est de l’Hexagone. À cela s’ajoutent des craintes au stade de la floraison (liées aux) basses températures actuelles », indique encore Agritel.

Vers 17h00 sur Euronext, la tonne de colza progressait de 1 euro, à 509 euros, tandis que l’échéance d’août avançait de 1,50 euro, à 478,25 euros.

Avec l’AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza reste à un niveau record sur Euronext

Les prix du colza restaient élevés ce vendredi 17 septembre 2021 en fin d’après-midi sur le marché européen, clôturant une semaine de records.