L’oléagineux s’est nettement replié lundi dans le sillage du canola (colza OGM canadien), dans un contexte de chute des cours des huiles, à l’instar du soja qui a reflué face à de meilleures perspectives de récolte en Argentine et au Brésil.

Le colza est resté dans le rouge mardi matin, alors que les huiles basculaient, le pétrole en tête, dans le contexte des tensions géopolitiques entre Ukraine et Russie.

Peu après 16h00 sur Euronext, la tonne de colza reculait de 13,25 €, à 706,25 € la tonne, sur l’échéance de février et de 5,50 €, à 661,75 € la tonne, sur celle de mai.

Avec l’AFP