Le prix du colza s’est fortement replié la semaine dernière, « notamment sur rumeurs de voir les mandats pour les biocarburants revus à la baisse, principalement à la demande de l’Allemagne et du Royaume-Uni, analyse Agritel. Au risque food contre fuel s’oppose la hausse des carburants. Cela se discute lors du G7 qui se déroule actuellement, mais avec une opposition forte sur ces propositions de la part des USA principalement. »

Des facteurs baissiers

« Les incertitudes géopolitiques, la reprise du Covid en Chine avec un possible nouveau confinement et le contexte économique peu favorable sur fond de crainte de récession font pression sur les marchés boursiers. Par un effet de domino, cela impacte le marché pétrolier et les marchés des oléagineux », ajoute La Coopération Agricole le 24 juin dans son bulletin « Actualités Agricoles ».

Vendredi 24 juin 2022 sur Euronext, la tonne de colza clôturait en hausse à 696,50 euros (+34,75 euros par rapport à la clôture de la veille) sur l’échéance d’août et à 691,75 euros (+34,75 euros) sur l’échéance de novembre. Ce lundi 27 juin 2022, peu avant 11 h sur Euronext, la tonne de colza gagnait 2,75 euros à 699,25 euros sur l’échéance d’août et de 7,00 euros à 698,75 euros sur l’échéance de novembre.

Consultez les cours et marchés des oléagineux sur Lafranceagricole.fr

La Coopération Agricole a noté par ailleurs un décrochage des prix du canola à Winnipeg. « Les semis se terminent au Canada avec des assolements estimés à des niveaux normaux et les conditions climatiques optimales, sont venus soulager la tension sur ce marché, explique-t-elle. Du côté des triturateurs, ils semblent couverts jusqu’à la fin de l’année, la demande sera donc en chute de ce côté, ce qui n’ira pas dans le sens d’une évolution des cours. »

Le colza dans le vert ce matin sur Euronext

Sur la Bourse de Chicago, le contrat de soja sur juillet a clôturé vendredi 24 juin en hausse de 18 cents à 1611 cents. « Il progresse ce matin de 2 cents », indique Sitagri. Sur la scène internationale, la Chine remet sur son marché intérieur 500 000 tonnes de soja de ses stocks de réserve, ajoute Sitagri.

« Ce matin sur Kuala Lumpur, le palme rebondit de plus de 2 % », commente Agritel.

Justine Papin