Ce mouvement de baisse du prix du colza, entamé vendredi 10 juillet 2020, était la conséquence de nouvelles prévisions météo plus favorables aux récoltes, entre autres. Les prix de l’or noir pâtissaient d’une hausse annoncée de la production des membres de l’Opep au mois d’août et l’avancée de la pandémie de Covid-19.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !