Les risques que fait peser l’aggravation de la crise sanitaire sur la demande de pétrole ont fait plonger tous les marchés, en particulier celui des huiles, les oléagineux étant largement valorisés comme agrocarburants.

Huiles en baisse

Les prix du colza, comme ceux du canola (colza OGM canadien) et de l’huile de palme, étaient en forte baisse en fin de matinée, en Europe comme à Kuala Lumpur.

Sur Euronext, vers 16h30, le cours du colza reculait de 6,25 €, à 680,25 € la tonne, sur l’échéance de février et 8,25 €, à 655 € la tonne, sur celle de mai.

Avec l’AFP