L’huile de palme reculait légèrement à la Bourse de Kuala Lumpur, tout comme l’huile de soja à Chicago.

Le colza français était plus lourdement touché, à quelques heures des annonces de l’exécutif de nouvelles mesures destinées à contenir l’évolution de l’épidémie dans l’Hexagone.

Vers 16h00 sur Euronext, la tonne de colza reculait de 7,25 euros sur l’échéance de novembre, à 380,50 euros, et de 6,50 euros sur l’échéance de février, à 385,50 euros, pour plus de 10 000 lots échangés, une activité plus importante qu’habituellement, signe que le marché est fébrile.

Avec l’AFP