« Alors que la situation se dégrade en Ukraine avec le bombardement hier du port de Mykolaiv, les marchés poursuivaient leur repli tous produits », informe le cabinet Agritel.

Du côté des oléagineux, la baisse des cours est sensible, après la reprise des exportations d’huile de palme indonésienne et à la faveur du repli des prix du pétrole — soja, colza ou huile de palme étant valorisés en agrocarburants — et d’une moindre demande chinoise pour le soja du fait des confinements.

Pétrole en baisse

« Les prix du pétrole ont poursuivi leur baisse. Les marchés s’inquiètent d’une possible récession après les hausses des taux et raffermissement des politiques monétaires », ajoute encore le cabinet Sitagri.

Mercredi 22 juin 2022 sur Euronext, la tonne de colza clôturait à 694,75 € (–25,00 € par rapport à la clôture de la veille) sur l’échéance d’août et à 691,25 € (–27,25 €) sur celle de novembre.

> Consultez les cours et marchés des oléagineux sur Lafranceagricole.fr

Le 23 juin 2022, un peu avant 11 h, elle baissait de 22,75 € à 672,00 € sur l’échéance d’août et de 24,50 € à 666,75 € sur novembre.

« Ce jeudi tous les contrats sont repartis à la baisse. Les prix subissent la pression récolte », juge ainsi Sitagri.

Avec l’AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza en repli sur Euronext

Les cours du colza sont en baisse le vendredi 1er juillet 2022, dans le sillage de l’ensemble des huiles.