Les prix des engrais tendent à se stabiliser sur le marché français après leur rapide correction des dernières semaines. L’Inde a en effet conclu son très attendu appel d’offres par l’achat de 1,65 million de tonnes d’urée à chargement à la fin de mai ou au début de juillet, dont une large partie des origines proviennent du Moyen-Orient. La Chine a également placé des volumes conséquents après des mois d’absence sur la scène internationale.

L’Égypte a de son côté conclu de nombreuses affaires à destination de l’Europe de l’Ouest ces derniers jours. La reprise des prix est toutefois limitée actuellement par le net rebond de l’euro face au dollar après que la BCE (Banque centrale européenne) a annoncé vouloir remonter ses taux directeurs rapidement pour limiter l’inflation. Le retrait des prix du gaz en Europe permet en outre une accélération de la production d’ammonitrate depuis plusieurs semaines.