« La météo ne semble toujours pas annoncer de pluies suffisantes sur le Brésil, tout comme sur la France, tout cela accompagné de températures qui demeurent sous la normale de saison aux USA », remarque le cabinet Agritel.

« Au Brésil, à la suite de nombreuses zones du monde (Europe, Chine, États-Unis, entre autres), ce sont les producteurs de viande qui cherchent à remplacer le maïs, très cher, par du blé », souligne de son côté Inter-Courtage.

Vers 17h25 sur Euronext, la tonne de blé tendre progressait de 9,50 euros sur l’échéance de mai, à 245,75 euros, et de 6 euros sur l’échéance de septembre, à 225,25 euros.

La tonne de maïs augmentait de 3,75 euros sur l’échéance de juin, à 234,00 euros, et de 3,50 euros également sur l’échéance d’août, à 229,00 euros.

Avec l’AFP