« Les cours poursuivent leur envolée tous produits confondus, toujours dans un même contexte, adversité climatique principalement au Brésil et aux USA, couplée à une activité spéculative intense », constate le cabinet Agritel.

Parmi les indicateurs présageant une contraction de l’offre, « l’observatoire de l’Union européenne révise à la baisse son estimation de rendements en blé tendre à venir pour l’Union européenne à 5.86 t/ha, contre 5.89 t/ha estimés le mois dernier, conséquence du froid de ces dernières semaines », rapporte Agritel.

À lire aussi : Le gel a pénalisé le potentiel de rendement des colzas et le blés durs français (27/04/2021)

Vers 18h30 sur Euronext, la tonne de blé tendre progressait de 0,25 euro sur l’échéance de mai, à 247,00 euros, et de 0,75 euro sur l’échéance de septembre, à 227,00 euros.

La tonne de maïs augmentait de 1,75 euro sur l’échéance de juin, à 235,25 euros, et de 0,25 euro sur l’échéance d’août, à 229,50 euros.

Avec l’AFP.