Ce lundi, la devise européenne remontait assez nettement face au dollar, ce qui pesait sur la compétitivité des marchandises européennes. Autre élément lestant les cours, une réévaluation à la hausse de la récolte russe : le cabinet Sovecon a suivi le mouvement initié ces derniers temps en augmentant son estimation de production de blé russe à 81,2 millions de tonnes (80,9 Mt précé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !