Le dollar était en légère baisse face à l’euro le mercredi 18 août 2021 à la mi-journée, mais restait proche de son plus haut niveau depuis le début de novembre atteint dans la nuit de mardi à mercredi, profitant de son statut de valeur refuge.

Après avoir subi mardi un net recul, effaçant une partie de la hausse enregistrée depuis jeudi dernier et une révision à la baisse des perspectives de récolte en Russie, les cours du blé tendre repartaient à la hausse, mercredi.

Outre une parité euro-dollar favorable, des pays importateurs ont « profité de ces mouvements de repli pour se positionner à l’image de l’Égypte qui lance un nouvel appel d’offres aujourd’hui », a souligné le cabinet Agritel dans une note publiée mercredi.

L’Algérie a, pour sa part, acheté mardi plus de 200 000 tonnes de blé tendre, dont l’origine reste à déterminer. « Face à la situation hétérogène observée en France et dans d’autres pays exportateurs européens cette année sur le plan des qualités, plusieurs opérateurs saluent le pragmatisme algérien de revoir le niveau d’exigence », notamment en matière de poids spécifique (remplissage du grain), a souligné Agritel.

En Allemagne, l’association des coopératives vient de ramener son estimation de production de blé à 22,4 millions de tonnes contre 22,8 Mt précédemment, a rapporté le cabinet Inter-Courtage dans une note publiée mercredi. Le marché du maïs connaissait également un petit rebond, tiré par la dynamique du blé.

Vers 16h30 sur Euronext, la tonne de blé tendre progressait de 9 euros sur l’échéance de septembre, à 254,75 euros, et de 5,50 euros sur l’échéance de décembre, à 248,25 euros.

La tonne de maïs, quant à elle, progressait de 1,50 euro sur l’échéance de novembre, à 217,50 euros, et d’un euro sur l’échéance de janvier, à 218,50 euros.

Avec l’AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé continue de progresser sur Euronext

Les prix du blé progressaient à nouveau ce vendredi 15 octobre 2021 en fin d’après-midi sur le marché européen, dans un contexte de hausse des prix de l’énergie.