« Si la moisson est terminée dans les zones les plus précoces de l’Hexagone, elle ne fait que de débuter dans les zones les plus tardives », rapporte le cabinet Agritel. La vigilance demeure car « le retour de la pluie a une nouvelle fois stoppé les chantiers de récolte ».

Détente du marché américain

Parallèlement, « les perspectives d’un temps plus clément en août, annoncées par différents modèles météorologiques » ont favorisé la détente du marché américain.

Vers 17h00 sur Euronext, la tonne de blé reculait de 0,75 euro sur l’échéance de septembre, à 211,25 euros, et de 0,50 euro sur l’échéance de décembre, à 213,75 euros.

La tonne de maïs, pour sa part, reculait de 1,50 euro sur l’échéance d’août (ancienne récolte), à 257,50 euros, ainsi que sur l’échéance de novembre (prochaine récolte), à 205 euros.

Avec l’AFP