Sur les marchés, les tarifs des broutards et des taurillons sont revus à la baisse pour l’ensemble des catégories. Les broutards charolais de 350 à 450 kg U de conformation se valorisent autour de 2,58 € à Moulins-Engilbert, à Châteaumeillant ou à Saint-Christophe-en-Brionnais.

Les prix des taurillons charolais de 400-500 kg ont chuté pour s’établir à 2,44 € de moyenne sur les cadrans.

En race limousine, la tension commerciale est également marquée. Les mâles U de 350-400 kg se vendent à 2,75 € de moyenne à Ussel et affichent 2,67 € à Agen.

En femelles, les faibles disponibilités facilitent les échanges parmi les bonnes laitonnes charolaises recherchées sur l’Italie. Les charolaises de 300-400 kg se commercialisent entre 2,70 et 2,75 €/kg vif. Les prix des limousines restent fermes à Ussel. Les femelles U de 300-350 kg se négocient à 2,80 €.