Cette semaine, le commerce est un peu plus régulier face au recul de l’offre. Dans les broutards charolais U de 350 à 400 kg, les tarifs résistent mieux. Ces derniers se valorisent autour de 2,70 €. Les mâles légers de moyenne conformation sont peu demandés.

Les prix ont également tendance à se stabiliser parmi les limousins. À Ussel, les sujets U de 350 à 400 kg se vendent en moyenne 2,85 €.

Sur de nombreux marchés, un commerce plus difficile est observé en direction de l’Espagne, en particulier à Châteaubriant.

Parmi les femelles, la vente des bonnes laitonnes limousines ou charolaises vers l’Italie reste facilitée par la modestie de l’offre. Les charolaises et les limousines âgées de 12 à 18 mois de 300 à 350 kg se maintiennent autour de 2,65 €/kg vif. Les femelles plus communes destinées au marché espagnol se négocient à des tarifs réduits.