À Cholet ou à Châteaubriant, les broutards charolais de 250-300 kg se négocient entre 3,80 et 3,95 kg vifs. Sur les marchés de Moulins-Engilbert ou de Châteaumeillant, les mâles de 350 à 450 kg se vendent entre de 2,55 et 2,65 €. Du côté des sujets plus lourds, la demande se montre plus ferme, avec des tarifs établis à 2,55 € de moyenne.

En race limousine, le commerce est moins dynamique du fait d’une offre toujours suffisante par rapport à la demande. À Ussel, les prix des broutards de 350-400 kg se maintiennent à 2,78 €. Les besoins tendent tout de même à se renforcer dans les animaux plus légers de repousse. Les sujets de 250-300 kg se commercialisent à 2,90 €.

Dans les femelles, les tarifs des bonnes charolaises U vaccinées de 300-350 kg sont stables autour de 2,70 €. Dans les limousines, la vente est plus compliquée en raison d’une offre plus abondante. Leurs tarifs s’établissent à 2,80 €. La marchandise convenable à élever ou à repousser se vend normalement. Le commerce reste très calme dans les ordinaires ou légères.