Le marché algérien reste un partenaire important à une période où les engraisseurs italiens sont plus en retrait afin de limiter les frais sanitaires. Les tarifs pratiqués se maintiennent sans encombre pour les animaux convenablement vaccinés 4/8 à 60 jours pour l’exportation (Algérie, Tunisie, Espagne, Allemagne, Maroc et quelques expéditions sur le Moyen-Orient).

Les charolais U de 400 à 450 kg se maintiennent entre 2,40 et 2,50 €. Ceux entre 350 et 400 kg se vendent autour de 2,65 €.

En limousins, la tendance reste lourde avec une qualité saisonnière souvent en repli. Les bêtes de 350 à 400 kg se sont vendues autour de 2,62 € à Ussel.

Les blonds d’Aquitaine de 250-300 kg sont moins demandés sur cette fin d’année. Ces derniers ont des prix avoisinant 3,55 € à Agen ou à Cholet.

Parmi les femelles, le commerce est nettement plus calme à destination de l’Italie depuis un mois. Les tarifs tendent néanmoins à se stabiliser entre 2,55 € et 2,60 € pour les charolaises entre 300 et 350 kg. La vente demeure sélective pour les non-vaccinées de moyenne conformation qui se vendent entre 1,70 et 2,20 €.