À Moulins-Engilbert et Saint-Christophe-en-Brionnais, les tarifs des mâles charolais U de 350-450 kg s’établissent entre 2,40 et 2,50 €/kg vif. Sur l’Hexagone, les mises en place sont ralenties malgré des tarifs plus fermes dans les jeunes bovins et une belle récolte de maïs en vue. Les apports sont encore limités sur les marchés. À Cholet ou à Châteaubriant, les cours des charolais de 250-300 kg se maintiennent entre 800 et 870 €.

En femelles, les sorties sont modérées. Les tarifs se tiennent dans la bonne marchandise lourde à destination de l’Italie. Le commerce vers l’Espagne reprend peu à peu avec des sorties limitées, après une semaine d’interruption.