L’animation de la semaine n’a pas fait apparaître de grands changements. Les parthenaises demeurent très bien valorisées. Les sujets U se vendent 5,80 €/kg de carcasse de moyenne.

Les limousines U= restent valorisées autour de 4,65 €/kg.

Les blondes d’Aquitaine lourdes se vendent entre 4,90 et 5,30 €/kg et les plus légères entre 4,60 et 4,80 €/kg sur le marché de Cholet.

Les prix des bonnes charolaises U se maintiennent entre 4,15 et 4,20 € et les sujets R= s’échangent à 4,05 €/kg.

Les autres races allaitantes de choix secondaire se négocient avec des tarifs compris entre 3,70 et 4,00 €/kg en fonction du poids.

Le marché est à l’équilibre en réformes laitières. Les prix des prim’holsteins P+/O– se situent entre 3,10 et 3,17 €/kg. La majorité des vaches sont classées P=2 ou 3 et se négocient entre 2,90 et 3,05 €/kg en fonction du poids. Les vaches maigres ou légères se vendent entre 2,30 et 2,60 €/kg voire moins.