Sur les marchés, les charolaises R se sont commercialisées entre 3,80 et 4,10 €/kg de carcasse en fonction de l’âge et du poids. Les sujets U s’échangent entre 4,10 et 4,30 €/kg.

Les vaches prim’holsteins P+ se situent entre 2,95 et 3,03 €/kg, et les P= entre 2,80 et 2,95 € en fonction du poids et de l’état d’engraissement.

Il y a un an le ministre de l’Agriculture et les industriels de l’abattage et de la transformation trouvaient un accord sur la revalorisation des animaux de race à viande avec un objectif de 4 €/kg de carcasse payés aux éleveurs. C’est chose faite depuis l’été dernier.

De son côté, l’épidémie de Covid-19 a été un accélérateur de tendance dans la consommation de viande transformée (hachée), ce qui a permis un relèvement du prix des réformes laitières (+0,30 €/kg par rapport à l’an passé).