Les marchés de vif ont avancé leurs horaires afin que les bovins soient livrés avant les pics de chaleurs. Sur le marché de Cholet, dans une zone repassée en vigilance jaune pour la canicule ce lundi 10 août au matin, les volumes d’animaux sont restreints.

En race charolaise, limousine ou blonde d’Aquitaine, les tarifs pratiqués affichent peu de changements par rapport à la semaine passée. La gamme tarifaire des vaches R reste comprise entre 3,85 et 4,00 € en fonction des abatteurs. Dans le bétail d’entrée de gamme, en manque de finition ou âgé de plus de dix ans, les opérateurs se montrent de plus en plus sélectifs.

Du côté des vaches de réforme laitières, les prix sont stables. Ceux des prim’holsteins P+/O- lourdes se maintiennent entre 2,85 et 2,92 €. Les tarifs des vaches P=3  se situent entre 2,75 et 2,85 € en fonction du poids et des abattoirs.