La tendance est lourde et le devenir des ventes de Pâques à destination de l’Italie suscite des inquiétudes au sein de la filière. L’absence d’envois vers la Grèce pèse sur le prix des avants, et le cinquième quartier ne trouve plus de débouché.

Dans le secteur des réformes laitières, la situation n’est pas meilleure. Un certain nombre de chaînes de restauration rapide a fermé, causant un impact non négligeable sur les animaux sous contrat. Sans débouchés alternatifs, des reports de sortie sont à prévoir.

Les tarifs se dégradent légèrement pour les cotations entrées abattoir. Les charolais de conformation U= étaient cotés à 3,98 € durant la semaine 11 et les prix des blonds d’Aquitaine U= s’établissaient à 4,21 €.