L’animation de la semaine n’a pas fait apparaître de grands changements. Les gros abatteurs ont réussi à faire progresser les prix des vaches Charolaises R = à 4 €/kg, mais les besoins sont limités face à une demande saisonnière peu soutenue.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
40%

Vous avez parcouru 40% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !