La progression du cours du porc se poursuit à un rythme plus modéré. Ce jeudi 16 mars, il gagne 0,3 centime à 2,374 €/kg. « L’amplitude des enchères de 0,9 centime traduit une certaine homogénéité des positions à l’achat des abattoirs présents au marché, analyse le MPB. 2 230 porcs ont été invendus pour enchères insuffisantes qui n’ont toutefois pas suffi à changer l’issue de la vente. »

Dans la zone Uniporc Ouest, les abattages ont été impactés par le mouvement de grève du mercredi 15 mars. Ils devraient avoisiner 353 000 porcs, contre 383 000 il y a un an (–8 %). Les poids moyens gagnent 200 g.

Sur le marché, des coches, 117 animaux ont été vendus, pour un prix moyen de 1,589 €/kg (+1,2 centime) et une fourchette allant de 1,582 à 1,597 €/kg.

Ailleurs en Europe, la stabilité des cours prévaut dans les pays nordiques. « Les marchés s’équilibrent entre la faiblesse des offres et une demande atone », pointe le MPB. Dans les pays plus au sud, les marchés devraient poursuivre leur tendance haussière, « mais de manière plus mesurée ».