Depuis plusieurs semaines, les professionnels de la filière observent une embellie des prix des jeunes bovins (JB) dynamisée par une forte demande en provenance de l'Allemagne et de l'Italie. Le recul de la production joue toujours en faveur des éleveurs qui en ont profité pour faire des carcasses plus lourdes.

Les JB charolais ou limousins français se négocient de 5,43 à 5,51 € en direct abattoirs. Dans les JB de moins d’un an destinés au sud de l’Italie, les échanges sont actifs. Les limousins ou blonds d’Aquitaine de moins d’un an se valorisent entre 5,60 et 5,70 €, soit un euro de plus que l’an dernier à la même période.

En femelles, le commerce est moins soutenu que ces dernières semaines compte tenu d'une meilleure couverture saisonnière de la demande. Depuis un mois, les abattoirs français travaillent environ 15 500 femelles de race à viande, contre 12 000 jeunes bovins et 22 500 vaches mixtes ou laitières.  

En termes de prix, les niveaux tarifaires restent relativement stables sur les marchés. Les blondes d’Aquitaine se commercialisent entre 5,60 et 5,90 €,  les limousines U entre 5,50 et 5,75 €. Les femelles charolaises et limousines de conformation R= se négocient entre 5,25 et 5,35 €.