"Les cours du colza cédaient une nouvelle fois du terrain pour s’afficher au plus bas depuis de nombreux mois dans le sillage des huiles de soja", constate Agritel dans sa note quotidienne du 5 décembre 2022. Vendredi, le 2 décembre sur Euronext, la tonne de colza a clôturé à 566,75 euros sur l'échéance de février (–18,75 euros par rapport à la clôture précédente) et à 572,00 euros sur celle de mai (–17,25 euros).

"L’huile de palme rebondit ce matin, [le 5 décembre], ce qui devrait apporter du soutien au colza notamment après un rebond des cours du canola vendredi au Canada", prévoyait également le cabinet. Et, vers 11h00 sur Euronext, la tonne de colza gagnait 5,25 euros sur l'échéance de février, s'établissant à 572 euros, et 4,50 euros sur celle de mai, à 576,50 euros.

À l'international

"Les prix du pétrole s’affichent en hausse ce matin en Asie" après un allègement du protocole de lutte contre le Covid-19 dans plusieurs villes de Chine, indique Sitagri dans sa note quotidienne. 

"En Inde, les semis de colza sont estimés réalisés au 2 décembre à hauteur de 7,7 millions d’hectares, contre 6,9 millions à date l’an passé", note Agritel. 

"Au Brésil, les semis de soja sont estimés réalisés à hauteur de 93 % et globalement les conditions sont jugées favorables laissant entrevoir une récolte record", poursuit le cabinet.

(1) Premier système de négociation électronique du monde.