Sur les marchés, l’activité commerciale est normale dans les bons veaux laitiers ou mixtes, qu’ils soient destinés à l’exportation ou à l'engraissement en France. En revanche, aucune plus-value n’est accordée. Les cours des bons veaux prim’holsteins se maintiennent entre 110 et 120 €, et la très grande majorité des veaux laitiers et normands d’engraissement se vendent entre 50 et 100 €.  Les montbéliards affichent des prix compris entre 150 et 200 € pour les sujets convenables et entre 40 et 100 € pour les légers. Les animaux bien conformés pour l’exportation restent valorisés entre 230 et 260 €. Les croisés laitiers convenables sont dans les mêmes fourchettes de prix.  

Les mâles croisés blanc bleu ou jaunes R de conformation se vendent entre 180 et 300 € en fonction du poids et les femelles, entre 100 et 220 €. Les plus légères sont au prix des laitiers, soit entre 50 et 100 €. Le recul de l’offre conduit à un écoulement plus régulier pour les très bons veaux jaunes ou blanc bleu U. Ces derniers se commercialisent entre 300 et 400 €, voire 450 € dans les supérieurs. Les limousins supérieurs se tiennent entre 500 et 560 € tandis que les bons veaux lourds partent entre 430 et 480 €.