Le marché est à l’équilibre et les bons veaux laitiers lourds à destination de l’Espagne se maintiennent, avec des tarifs qui restent compris entre 110€ et 115€ pour les laitiers et 230/260€ pour les Montbéliards. La grande majorité des veaux Prim’Holsteins de 45 à 50kg commercialisée sur la France se situe entre 40€ et 90€. 

Dans le Sud-Est, le commerce est régulier pour les Montbéliards et les Abondances convenables. Les Montbéliards de 50/65 kg valorisés pour l’engraissement se situent entre 150 et 180€ alors que les Abondances lourds se vendent entre 140 et 200€. Les veaux plus légers sont au prix des laitiers soit de 50 à 130€. Les petits veaux demeurent invendables.

Les transactions sont normales dans les croisés laitiers avec des tarifs stables. Les mâles taupes convenables se vendent entre 130€ et 180€ voire jusqu'à 200€ dans les meilleurs. Les plus légers et les femelles sont aux prix des Noirs.

La vente est plus régulière dans les mâles Limousins avec une offre qui se rétracte. De plus en plus d’éleveurs gardent leurs veaux pour la production de broutards. Les mâles supérieurs E se vendent entre 520 et 570€ et les bons U entre 450 et 500€ sur les marchés.  Les femelles de qualité se vendent entre 400 et 450€. Les croisés/Montbéliards ou Blanc Bleus de bonne conformation U sont valorisés entre 300 et 400€, mais la moyenne marchandise chute rapidement en dessous de 250€.