"Les craintes d’une récession économique refont surface avec, pour impact, une chute des cours du pétrole et des huiles végétales dans leur sillage, indique Agritel. Cela s’est traduit hier par la cassure du support des 600 € la tonne en colza sur Euronext, avec pour conséquence un repli de plus de 3 % des cours."

Ainsi, le mercredi 23 novembre, sur Euronext, la tonne de colza a clôturé à 585,50 euros (-19,25 euros par rapport à la clôture précédente) sur l’échéance de février et à 587,25 euros (-18,25 euros) sur celle de mai.

"La volatilité a été accentuée par des ventes de précaution de la part des fonds et de l’ensemble des acteurs financiers à la veille du Thanksgiving aux USA, avec des marchés clos ce jeudi et demain sur une demi-journée", poursuit Agritel.

Sur la scène internationale, les USA ont vendu 110 000 tonnes de soja hier à la Chine. 

Le pétrole poursuit sa baisse ce matin

Le jeudi 24 novembre 2022 à l'ouverture d'Euronext, peu avant 11 heures, la tonne de colza gagnait 1 euro sur l'échéance de février, à 586,50 euros, et 0,75 euro également sur celle de mai, à 588 euros.

Les prix du pétrole poursuivent leur baisse ce matin en Asie, "s’affichant sur leurs plus bas niveaux depuis deux mois, rapporte Sitagri. Une hausse plus importante que celle attendue des stocks de brut US dans le rapport hebdomadaire a pesé sur les cours qui restent toujours sous pression en raison des restrictions et confinements anti-Covid en Chine."