Les engraisseurs italiens sont un peu en retrait dans leurs approvisionnements, ils attendent la libération de place dans les ateliers en vue des abattages pour les fêtes de fin d’année. Ces derniers attendent aussi un tassement du prix des broutards à la faveur des sorties d’automne.

Sur les marchés, les volumes progressent, mais la multiplicité des débouchés n’engendre pas de dépréciation significative des prix dans les charolais de plus de 300 kg vaccinés. À Moulins-Engilbert, les tarifs des sujets de 400-450 kg se maintiennent autour de 3,44 €. La situation est un peu plus tendue en race limousine, compte tenu de volumes plus étoffés et d'un décalage dans les achats pour la préparation de bateaux pour l’Algérie. Les tarifs se rétractent légèrement tout en restant très attractifs pour les éleveurs.  À Ussel, les limousins de 350-400 kg voient leurs tarifs se tasser autour de 3,55 €. Les bons mâles blonds d’Aquitaine restent recherchés et les cours des animaux U de 300/350 kg se maintiennent autour de 3,88 € à Cholet ou Agen.

Parmi les sujets de 280 à 350 kg destinés à l’engraissement ou la repousse pour l’exportation, la vente est un peu plus calme. Les prix des charolais se situent autour de 3,50 € et ceux des limousins affichent 3,60 €.

C’est dans la marchandise plus légère de moins de 250 kg que les difficultés sont les plus remarquées. Ces animaux sont souvent plus fragiles et sensibles dans des conditions météo pluvieuses. Les engraisseurs évitent d'acheter ces gammes de marchandise qui génèrent souvent plus de frais vétérinaires. Sur le marché de Châteaubriant, les charolais R de 200-250 kg se vendent entre 550 et 750 €, soit 2,80 €/kg vif. Les croisés de moyenne conformation et les femelles ordinaires sont très pénalisés et partent entre 400 et 500 €.

En femelles, l’activité commerciale est un peu plus calme face à l’accroissement de l’offre, mais les tarifs se tiennent dans la belle marchandise préparée pour l’exportation. Sur les cadrans de Moulins-Engilbert ou de Châteaumeillant, les Charolaises U de 300-350 kg se négocient autour de 3,30 €. Les Limousines de 350-400 kg se vendent 3,32€ aux Hérolles. Le tri est plus sensible dans la marchandise plus commune.