Après un mois de recul, "le cours du porc se stabilise enfin", rapporte le MPB, ce lundi 14 novembre. Lors de la vente de ce jour, "l’amplitude de prix n’a pas dépassé le millième d’euro". Les deux semaines passées, marquées par des jours fériés (1er et 11 novembre) ont laissé des reports d’abattage. "Les besoins des abattoirs sont assurés sans nécessité de pression à l’achat", analyse le cadran de Plérin.

Dans la zone Uniporc Ouest, 313 350 porcs ont été abattus la semaine passée. C'est une activité légèrement supérieure, de 3 000 porcs, par rapport à la semaine du 1er novembre. "Toutefois, en comparaison avec les abattages de l’année dernière pour les mêmes semaines, les volumes sont inférieurs de 4 à 5 %", tempère le MPB.  Les poids moyens progressent de 146 grammes pour s’établir à 95,96 kg, soit 117 grammes de plus que la même semaine en 2021.

Ailleurs en Europe, la stabilité des cours prévaut dans les pays nordiques, tandis que de très légères baisses sont observées dans les pays plus au sud.