"Les cours du colza cédaient à nouveau du terrain hier dans le sillage du canola et du pétrole", indique Agritel ce matin. Ainsi, le 8 novembre 2022 sur Euronext, la tonne de colza a clôturé à 641,50 euros (–7,25 euros par rapport à la clôture précédente) sur l’échéance de février et à 638,75 euros (–8,00 euros) sur celle de mai. Ce 9 novembre 2022, les cours continuaient à perdre du terrain. Peu avant 11 heures, elle s'échangeait à 640,00 euros sur l'échéance de février (–1,50 euro) et à 636,75 euros sur celle de mai (–2,00 euros).

Dans l'attente du rapport de l'USDA

"Le palme se replie ce matin dans un contexte de craintes sur la croissance économique en Chine", informe le cabinet. Et Sitagri d'ajouter : "En Malaisie, le contrat janvier à Kuala Lumpur s’échange ce matin autour de 4282 ringgits (–1,8%)."

"Les importations de colza par l’Union européenne s’affichent à ce jour à 2,49 millions de tonnes contre 1,76 million l’an passé à date", rapporte Agritel.

"Pour le rapport de l'USDA de cet après-midi, les marchés attendent une amélioration des rendements du soja et une hausse des stocks finaux", souligne d'ailleurs ce dernier. "L’USDA a aussi confirmé hier une vente de 144 000 tonnes de soja au Mexique, de 138 700 tonnes à la Chine et de 132 000 tonnes à destinations inconnues", précise de son côté Sitagri.