Après avoir été reconduit au début de la semaine, le cours du porc français affiche une très légère progression de 0,1 centime, ce jeudi 6 octobre, au cadran de Plérin. "3 564 porcs ont été refusés à la vente pour enchères insuffisantes, précise le MPB. Cette relative stabilité du cours reste dans la tendance européenne."

Dans la zone Uniporc Ouest, l'activité d'abattage de cette semaine reste sous les niveaux de l’an passé avec 367 000 porcs (363 000 sur des bases comparables à l'an passé), contre 376 000 lors de la même semaine en 2021. Cette semaine, les poids moyens pourraient se stabiliser à 94,4 kg, "ce qui traduit un équilibre entre offre et demande".

Sur le marché des coches, 104 animaux ont été vendus, pour un prix moyen de 1,313 €/kg (+0,1 centime) et une fourchette comprise entre 1,312 et 1,315 €/kg.

Ailleurs en Europe, les cours devraient être reconduits sur la majorité des grandes places de cotation. L'offre reste inférieure aux années précédentes et devrait le rester, "au vu du cheptel reproducteur de la mi-2022 en baisse de près de 5% sur un an".