Le mercredi 5 octobre 2022, l'Opep+ (exportateurs de pétrole et alliés) a décidé de réduire la production de pétrole brut de 2 millions de barils par jour. "C’est la plus importante réduction depuis 2020", souligne Sitagri dans sa note quotidienne. Mais "elle reste plutôt théorique vu que les membres du cartel produisent actuellement bien moins de brut que leur quota qui se voit ainsi ajusté à la production réelle." Malgré tout, les prix du pétrole ont réagi à la hausse, également soutenus par la baisse surprise des stocks de pétrole aux États-Unis.

Colza en baisse sur Euronext

Agritel écrit dans sa note quotidienne que le colza, de manière "surprenante", cédait du terrain, "malgré la fermeté du pétrole et à la veille de l’hiver, synonyme de hausse de la demande en biocarburants". Le cabinet relève également une progression des cours du canola le mercredi 5 octobre 2022.

Ainsi, le mercredi 5 octobre 2022 sur Euronext, la tonne de colza clôturait à 632,75 euros (–13,50 euros par rapport à la clôture de la veille) sur l'échéance de novembre et à 639,50 euros (–11,50 euros) sur février.

Ce jeudi 6 octobre 2022, vers 11 h sur Euronext, la tonne de colza s'échangeait 627,50 euros (–5,25 euros) sur l'échéance de novembre et 635,00 euros (–4,50 euros) sur celle de février.