Le commerce est houleux, bien que les ramasseurs de veaux ne livrent que les volumes accordés par les intégrateurs. La pression sur les prix est cependant moins prononcée que l’an passé, quand les tarifs des bons prim'holsteins ne dépassaient pas 100 €.

Ce mardi 4 octobre 2022, sur le marché de Lezay, les prim’holsteins de 45-50 kg se valorisent entre 30 et 80 €. Les bons veaux de 50-55 kg se vendent entre 80 et 100 €. Les prix des plus gros sujets destinés à l'exportation se situent entre 100 et 120 €.

Les montbéliards qui avaient bien résisté jusque-là se retrouvent également pris dans la spirale baissière même si les tarifs sont également plus élevés que l’an passé. Les veaux de 45-50 kg se négocient entre 80 et 150 € et de 150 à 200 € pour les sujets convenables de 50-65 kg. Les meilleurs pour l’exportation se négocient entre 220 et 250 €.

La pression reste très forte sur les croisés taupes, gris ou croisés blanc bleu R avec une baisse de 10 à 20 € sur les marchés. Les mâles taupes convenables se valorisent entre 110 et 180 €, mais les plus légers et les femelles sont au prix des laitiers. Les croisés jaunes ou blanc bleu R sont malmenés. Leurs prix se situent entre 160 et 270 €.