Le marasme prend de l’ampleur dans une filière prise en étau entre des charges qui explosent et des prix de vente qui ne suffisent pas à couvrir les frais. La pression des intégrateurs sur les prix est forte, notamment sur les veaux croisés.  

Les tarifs des veaux laitiers se stabilisent, mais plus que le prix ce sont les volumes accordés par les acheteurs qui sont importants.  Ces derniers accentuent la pression sur les veaux croisés taupes, gris, jaunes ou blanc bleu R de conformation avec des tarifs en baisse de 10 à 20 € sur les marchés ou les centres des intégrateurs.  

Les mâles blanc bleu R de conformation se sont négociés entre 140 et 230 € ce matin à Château-Gontier alors que les taupes se sont valorisés entre 100 et 180 €.