Hier, le colza s'affichait en nette hausse, passant au-dessus de la barre des 600 euros la tonne. Cela confirme « la volatilité sur les marchés, volatilité incitant à la plus grande prudence dans les prises de décisions », indique le cabinet Agritel.

En effet, jeudi 22 septembre 2022 sur Euronext, la tonne de colza clôturait à 605,75 euros (+25,75 euros par rapport à la clôture de la veille) sur l'échéance de novembre et à 613,25 euros (+22,50 euros) sur l'échéance de février.

Cette remontée était notamment due aux cours du canola, qui « progressent au plus haut du mois, dans un contexte de retard dans les récoltes et de rendements jugés décevants », précise Agritel. Les cours du palme étaient, quant à eux, en légère baisse ce matin. 

Ce vendredi 23 septembre, vers 11 h sur Euronext, la tonne de colza était en baisse de 11,25 euros (à 594, 50 euros) sur l'échéance de novembre et de 11 euros (à 602,25 euros) sur l'échéance de février.