Pour la dernière vente du mois d’août, le cours du porc français gagne 0,3 centime au cadran de Plérin. Ce lundi 29 août 2022, l’amplitude de prix a été réduite à 0,6 centime, pour s’établir en moyenne à 2,021 €/kg.

 

La semaine passée, dans la zone Uniporc Ouest, les abattages ont atteint 366 124 têtes, « en hausse de 59 200 porcs par rapport à l’activité précédente, mais en baisse de 2 %, à comparaison égale, par rapport à la même semaine en 2021, alors même que le 15 août 2021 tombait un dimanche », constate le MPB.

 

Ailleurs en Europe, la fin des congés et la reprise du secteur de la transformation animent la demande dans les pays nordiques. Cela favorise les hausses du prix du porc, « alors que les offres restent nettement sous les niveaux des années antérieures », rapporte le MPB. Dans les pays du Sud, « la progression des cours se poursuit à des rythmes plus lents mais plus réguliers ».