Ce jeudi 25 août 2022, la hausse du prix du porc s’est poursuivie sur le cadran breton. « 4 330 porcs ont été opposés à la vente pour enchères insuffisantes contraignant les acheteurs à augmenter leurs mises jusqu’à la vente obligatoire (+ 3 centimes), obtenue pour les derniers lots », décrit le MPB. Ceci a conduit à une amplitude des enchères de 3,2 centimes.

 

Bien que l’offre soit en progression, elle reste inférieure aux niveaux des années précédentes. Les volumes apportés se retrouvent également insuffisants pour les abattoirs, « qui vont devoir répondre maintenant aux besoins de la rentrée qui s’accompagnent chaque année d’opérations de promotion de fin août à début septembre ».

 

Sur le marché des coches, 141 animaux ont été vendus, pour un prix moyen de 1,255 €/kg (+ 3 centimes), dans une fourchette allant de 1,239 à 1,261 €.

 

Ailleurs en Europe, des hausses nettes sont enregistrées dans les pays du Nord après des semaines de stabilité. « La référence allemande a repris 5 centimes mercredi alors que la demande se renforce face à des offres très faibles », révèle le MPB. Dans les pays du sud, « des hausses plus modérées sont attendues en fin de semaine. »