Aucun changement majeur n’est observé sur les marchés cette semaine et les variations de prix qui doivent être considérées avec prudence au regard des volumes traités.

 

À Moulins-Engilbert, les bons broutards de 350 à 400 kg se valorisent autour de 3,30 €/kg vif. Les mises en place en France sont ralenties avec de grosses inquiétudes sur les récoltes de maïs.

 

Les apports sont limités et les cours se maintiennent pour les charolais de 250 à 300 kg de Cholet ou Châteaubriant. Ils sont valorisés entre 930 et 970 €.

 

En femelles, les sorties sont modérées. Les tarifs se tiennent dans la bonne marchandise lourde à destination de l’Italie. Le commerce vers l’Espagne est réduit.

 

La semaine du 15 août verra la fermeture de l’ensemble des marchés et des cadrans pour les vacances.