Le cours du porc gagne 3,1 centimes ce jeudi 4 août 2022, « à l’issue d’une vente animée qui a débuté par 1 675 porcs invendus, contraignant les abattoirs à enchérir rapidement au niveau de la vente obligatoire à +3 centimes », rapporte le cadran de Plérin. L’amplitude de prix est de 3,7 centimes, démontrant « des besoins supérieurs à une offre faible ».

 

Cela se matérialise également par une activité d’abattage qui « s’effondre » dans la zone Uniporc Ouest. Elle devrait s’établir à environ 352 000 porcs cette semaine, contre 371 500 porcs il y a un an. Les poids moyens devraient encore reculer et s’établir à environ 93,4 kg, « soit près de 1,4 kg inférieur à l’année dernière pour la même semaine », précise le MPB.

 

Sur le marché des coches, 163 animaux ont été vendus, pour un prix moyen de 1,186 €/kg (+3,2 centimes) et une fourchette allant de 1,168 à 1,195 €/kg.

 

Ailleurs en Europe, quelques mouvements de hausse de prix sont observés dans les pays nordiques, où la stabilité prévalait. « Une légère reprise de la demande semble s’amorcer avec la fin des congés dans certaines régions », observe le MPB.