À la Bourse de Chicago, l’huile de soja a ainsi atteint mardi 76,90 cents la livre (450 g environ), tandis qu’à la Bourse de Kuala Lumpur, la tonne d’huile de palme s’est inscrite à 6 794 ringgits, soit 1 616 dollars. Depuis la mi-décembre, l’huile de soja a pris 50 %.

 

Sur Euronext, le colza a clôturé mardi en hausse de 70,25 €, à 825,75 €, sur l’échéance de mai. Pour la première fois, l’échéance août a franchi un seuil symbolique, « clôturant au-dessus du seuil des 700 €/t, à 708.50 €/t », note Agritel.

 

Vers 10h45 le 2 mars, la tonne de colza gagnait 3,25 euros sur l’échéance de mai, à 829 euros, et 50 centimes sur celle d’août, à 709 euros.

 

L’Ukraine est le premier producteur et exportateur mondial d’huile de tournesol, ce qui joue sur tout le marché des huiles végétales. « L’USDA (ministère américain de l’Agriculture) a confirmé une nouvelle vente de 264 000 de soja à la Chine », indique Sitagri.

 

Par ailleurs, selon Agritel, « les importations de colza au sein de l’UE sont affichées au 27 février à 3.23 millions de tonnes contre 4.45 millions de tonnes l’an passé ».