« Les cours du colza repartent à la hausse dans le sillage du palme notamment. En Malaisie, le gouvernement envisage de limiter ses exportations, afin de limiter l’inflation domestique. Cela apparaît néanmoins contradictoire avec la décision de tester le B40 (biodiesel à 40% d’huile de palme) au niveau national », indiquait Agritel dans une note. Le canola est également à la hausse, après avoir largement cédé du terrain au début de la semaine.

 

Peu après 17h00 sur Euronext, la tonne de colza regagnait 3,25 euros sur l’échéance de février, à 756,50 euros, et 4 euros sur celle de mai, à 704,50 euros.