Ils ont prévu de gagner leur vie à cinq sur 60 ha… Leur projet, basé sur un système bio, autonome, économe et diversifié, a plu — trente vaches et quarante chèvres laitières de races rustiques ; un atelier de transformation fromagère ; une basse-cour valorisant les sous-produits ; des légumes de plein champ et 100 % des ventes dans un rayon de 30 km. Alors 300 citoyens ont placé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !